Constatation des infractions

Constatation des infractions

Dans le but d'atteindre les objectifs de la Stratégie Nationale de Sécurité Routière 2017-2026, qui vise à développer des comportements responsables des usagers de la route et des routes plus sûres au Maroc, le Ministère des Transports et de la Logistique s'est doté de 552 équipements de nouvelle génération pour le contrôle et la constatation automatisés des infractions au code de la route. Ces équipements s'ajouteront à la flotte actuelle composée de 140 radars, et sont en cours d’installation dans toutes les régions du Royaume.


  • La mise en place des nouveaux radars à travers toutes les régions du Royaume est répartie comme suit :

    • 276 radars de contrôle de la vitesse hors périmètres urbains sur les routes nationales et régionales.
    • 204 radars du contrôle du respect du feu rouge et de la vitesse au niveau des villes.
    • 72 radars de contrôle de la vitesse moyenne sont dédiés au réseau autoroutier.

    L’Agence nationale de sécurité routière a commencé l’exploitation progressive des radars de cette génération à partir de janvier 2022.

  • En plus du contrôle de l’excès de vitesse, ces appareils permettent de :

    • Constater l’infraction de non-respect du feu rouge.
    • Constater l’infraction de franchissement de la ligne continue.
    • Constater l’infraction de circulation sur les voies interdites.
    • Constater les infractions commises par plusieurs véhicule en même temps, et ce nombre peut atteindre 24 véhicules.
    • Distinguer les véhicules légers des poids lourds en ce qui concerne la vitesse autorisée pour chacune des catégories de véhicule.
    • Identifier avec précision le véhicule en infraction.
    • Contrôler la vitesse moyenne des véhicules sur des tronçons routiers qui peuvent s’étendre sur plusieurs kilomètres au niveau des autoroutes.
    • Lire automatiquement et en temps réel les numéros des plaques d'immatriculation des véhicules.
    • Constater les infractions dans les deux sens de circulation.
  • Le traitement d’une infraction passe par les étapes suivantes, depuis l’interception jusqu’à la mise à jour du solde de point :

    1. Interception du véhicule objet de l’infraction et prise de photo pour documenter l’infraction.
    2. Lecture de la plaque d'immatriculation.
    3. Identification du propriétaire du véhicule à partir de la base de données des certificats d'immatriculation des véhicules.
    4. Etablissement du procès-verbal et le signer par l’agent verbalisateur.
    5. Notification du propriétaire du véhicule par l’envoi de l’avis de contravention via E-barkia et par SMS si la personne concernée est inscrite sur l’application mobile Infraction Routière.
    6. Acquittement du montant de l’amende, déclaration du conducteur du véhicule, si le propriétaire n’était pas lui-même le conducteur au moment de la constatation de l’infraction, ou dépôt d'une réclamation dans un délai de 30 jours à compter de la date de notification.
    7. Si aucun paiement, déclaration ou réclamation n’est reçu dans les délais susmentionnés, le PV d’infraction est envoyé au tribunal pour poursuite.
    8. Mise à jour du solde de points du permis de conduire si l’amende l’exige.
  • Vous êtes un particulier ?

    Téléchargez l’application infraction routière, disponible sur Play Store et App Store, pour consulter toutes les infractions qui vous concerne et votre solde de points.

    Vous êtes un professionnel ?

    Inscrivez-vous sur le portail Infraction Pro pour consulter les infractions relatives à votre parc de véhicules.

Vidéos

Reportage Radars Fixes

Radars de nouvelle génération

Images

Constatation des infractions
Restez informés
Partager sur