Echange de mon permis de conduire étranger

Echange de mon permis de conduire étranger

Les marocains résidants à l’étranger et les conducteurs de nationalité étrangère peuvent conduire sur le territoire national munis du permis de conduire en cours de validité qui leur a été délivré à l’étranger, pendant une durée maximale d’un an à compter de leur résidence ou de leur séjour temporaire au Maroc.


  • Marocains résidents à l'étranger (MRE)

    Les marocains résidants à l’étranger et retournant définitivement au Maroc peuvent échanger leurs titres contre un permis de conduire marocain, même à défaut d’un accord de reconnaissance réciproque de permis de conduire entre le Maroc et l’Etat qui a délivré le permis étranger.

    Membres des missions diplomatiques ou consulaires et des représentations des organisations internationales et régionales accrédités au Maroc

    Les membres des missions diplomatiques ou consulaires accrédités au Maroc peuvent, dans le cadre des privilèges qui leur sont reconnus, soit échanger leur permis de conduire étranger, même à défaut d’un accord de reconnaissance avec le pays qui a délivré ce permis, soit conduire sur le territoire national au moyen de leur permis de conduire étranger.

    Etrangers

    Les étrangers résidents au Maroc peuvent avoir un permis de conduire marocain contre un permis de conduire délivré par un autre Etat :

    • Si le permis de conduire étranger est délivré par un Etat avec lequel le Maroc est lié par un accord de reconnaissance réciproque de permis de conduire ;
    • Si le permis de conduire étranger à échanger est en cours de validité.
  • Après dépôt du dossier d’échange du permis de conduire étranger au niveau des services provinciaux/préfectoraux  de la NARSA (centres immatriculateurs), il est délivré un permis de conduire provisoire valable 60 jours.

     Les services compétents de la NARSA procèdent à l’authenticité du permis de conduire présenté avec les autorités étrangères d’origine.

    Après avoir accompli les formalités d’authenticité, le permis de conduire définitif est délivré aux intéressés.

  • Membres des missions diplomatiques ou consulaires et des représentations des organisations internationales et régionales accrédités au Maroc

    1. Un imprimé relatif à l’échange du permis de conduire étranger, dûment renseigné et signé par le demandeur;

    2. Deux photos d’identité récentes de face, en couleur, de format 35x45 mm sur fond bleu;

    3. Une photocopie du permis de conduire étranger en cours de validité certifié conforme à l’original par l’administration dont relève le demandeur;

    4. Une photocopie de la carte d’identité diplomatique en cours de validité ;

    5. Un document constatant l’exonération du paiement des droits de timbre et de rémunération de service accordé par les services du ministère des affaires étrangères et de la coopération.

    6. Un certificat médical établi depuis moins de 3 mois par un médecin agrée attestant l’aptitude physique et mentale du demandeur pour la catégorie sollicitée.

    Marocains et étrangers n’appartenant pas au corps diplomatique et consulaire et aux représentations des organisations internationales et régionales accrédités au Maroc

    1. Un imprimé relatif à l’échange du permis de conduire étranger, dûment renseigné et signé par le demandeur

    2. Un reçu de paiement des droits de timbre et de rémunération délivré par l’une des perceptions relevant de la Trésorerie Générale du Royaume ;

    3. Un justificatif de l’identité du demandeur et du lieu de sa résidence par la présentation :

    • d’une copie de la carte  nationale d’identité électronique ou du passeport marocain en cours de validité pour les marocains ;
    • d’une copie du certificat d’immatriculation (carte de résidence) en cours de validité ou du récépissé de dépôt de la demande du certificat d’immatriculation de l’intéressé en cours de validité, accompagnée d’un certificat de résidence délivré depuis moins de 3 mois par les services de la sûreté nationale ou de la Gendarmerie Royale, pour les étrangers résidents au Maroc.

    4. Un certificat médical établi depuis moins de 3 mois par un médecin agrée attestant l’aptitude physique et mentale du demandeur pour la catégorie sollicitée ;

    5. Deux photos d’identité récentes de face, en couleur, de format 35x45 mm  sur fond bleu ;

    6. L’original du permis de conduire étranger en cours de validité accompagné de la traduction en langue arabe ou française, si ce permis est rédigé en une autre langue que ces deux langues : le permis original peut ne pas être demandé, si cela est prévu dans l’accord conclu entre le Maroc et le pays concerné.

  • Droits de timbre et de rémunération de service fixés à 700 dh.

  • Reconnaissance suite à des accords

    Pays arabes :

    Pays

    Lieu et date de signature

    Bahreïn

    Marrakech 14-06-2002

    Egypte

    Rabat 22-03-1989

    Jordanie

    Aman 21-07-2008

    Oman

    Rabat 15-12-2006

    Syrie

    Damas 23-10-2001

    Arabie Saoudite

    Marrakech 13-03-2014

    Pays de l’UMA :

    Pays

    Lieu et date de signature

    Pays de l’UMA

    Nouakchott 11-11-1992 Modifié à Skhirat le 29- 03- 2007

    Tunisie

    Tunis 22-02-2008

    Pays africains :

    Pays

    Lieu et date de signature

    Bénin

    Cotonou 15-06-2004

    Sénégale

    Dakar 24-06-2013

    Gabon

    Rabat 05-09-2013

    Niger

    Rabat 26- 12- 2017

    Mali

    Rabat 08- mars- 2018

    Libéria

    Rabat 25- mars- 2019

    Pays européens et autres :

    Pays

    Lieu et date de signature

    Belgique

    Bruxelles 12-05-1981

    Espagne

    Madrid 08-03-2004

    Italie

    Rome 26-11-1991

    Portugal

    Rabat 22-05-2003

    Suisse

    Berne 24-10-1986

    Turquie

    Rabat 15-11-2011

    Reconnaissance par application du principe de la réciprocité :

    Pays

    Lieu et date de signature

    France

    Automatiquement étant donné que la réglementation française reconnait les permis étrangers délivrés par des pays qui reconnaissent le permis français.

    Corée du Sud

    Lettre N° 561 DSTR/ DIPC/PC du17-03-2003

    Roumanie

    Lettre N° 1044 DIPC/PC du 30.10.2008

    Pologne

    - Lettre N1-1394 DU 26/06/1985 émanant du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération.

    - Lettre N°3256 DTT/DEI/PC DU 29/06/1985

    Japon

    - Lettre AE/85- N° 38 DU 01/03/1985 émanant de l’ambassade du japon.

    - EV : N° 2/2739 du 25/03/1985 émanant du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération.

    - Lettre N° 2398 DTT/DEI/PC DU 03/05/1985

    Hongrie

    - Lettre N° 356 DTRSR Du 19-09-2011

    - Lettre N° 2521 Du 24-08-2011 émanant du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération.

    • Loi 52-05 portant code de la route promulgué par dahir n° 1.10.07 du 26 safar 1431 (11 février 2010); BO n° 5874 du 07 chaoual 1431 (16-09-2010) ;
    • Décret n° 2.10.311 du 20 chaoual 1431 (29 septembre 2010) pris pour l’application des dispositions de la loi n° 52.05 portant code de la route, relatives au permis de conduire (BO n° 5878 bis du 30-09-2010) ;
    • Arrêté du ministre de l’équipement et des transports n° 2709.10 du 20 chaoual 1431 ( 29 septembre 2010) fixant les conditions dans lesquelles doivent être demandés, établis et délivrés les permis de conduire (BO n° 5878 bis du 30-09-2010) tel qu’il a été modifié par:
    • Arrêté du ministre de l’équipement et des transports n° 3506.11 du 27 doulhejja  1432 ( 24 novembre 2011) ;
    • Arrêté du ministre de l’équipement et du transport n° 111.13 du 24 safar 1434 (7 janvier 2013) ;
    • Arrêté du ministre de l’équipement et du transport n° 1191.13 du 30 joumada I 1434 (11 avril 2013) ;
    • Arrêté du ministre de l’équipement et des transports n° 93.14 du 08 rabii I 1435 (10 janvier 2014) ;
    • Arrêté du ministre de l’équipement et des transports n° 1375.18 du 16 chaaban 1439 (03 mai 2018) tel qu’il a été modifié ;
    • Arrêté du ministre de l’équipement et des transports n° 1513.20 du 17 chaoual 1441 (09 juin 2020) ;
    • Arrêté du ministre de la santé n° 1971.11 du 30 chaabne 1432 ( 1er août 2011)  pris pour l’application de l’article 20 du décret n° 2.10.311 du 20 chaoual 1431 (29 septembre 2010) pris pour l’application des dispositions de la loi n° 52.05 portant code de la route, relatives au permis de conduire ( BO n° 5988 du 20-10-2011) ;
    • Arrêté conjoint du ministre de l’équipement et des transports et de la ministre de la santé n° 2653.11 du 17 CHAOUAL 1432 ( 16 septembre 2011 ) pris pour l’application de l’article 21 Décret n° 2.10.311 pris pour l’application des dispositions de la loi n° 52.05 portant code de la route, relatives au permis de conduire ( BO n° 5988 du 20-10-2011) ;
    • Arrêté conjoint du ministre de l’équipement et du transports et du ministre de la santé n° 1536-13 du 2 rejeb 1434 ( 13 mai 2013 ) modifiant l’arrêté conjoint du ministre de l’équipement et des transports et du ministre de la santé n° 2653.11 du 17 CHAOUAL 1432 ( 16 septembre 2011 ).

    La reconnaissance sur la base du principe de la réciprocité :

    • La Corée du sud ;
    • La France ;
    • Le Japon ;
    • La Pologne ;
    • La Roumanie ;
    • La Hongrie

    La reconnaissance sur la base des accords de reconnaissance :

    Pays Catégories  Conditions 
    Bahreïn Toutes catégories - Etre résident au Maroc.
    - Etre de nationalité Bahreïni
    - Permis de conduire Bahreïni en cours de validité.
    Belgique Toutes catégories - Etre résident au Maroc.
    - Permis de conduire belge en cours de validité.
    Benin Toutes catégories - Etre résident au Maroc.
    - Permis de conduire béninois en cours de validité.
    Egypte Toutes catégories - Etre résident au Maroc.
    - Permis de conduire égyptien en cours de validité
    Espagne Catégories A et B - Etre résident au Maroc.
    - Permis de conduire espagnol en cours de validité
    Italie Toutes catégories - Etre résident au Maroc.
    - Permis de conduire permanant italien en cours de validité
    Jordanie Catégorie B - Etre résident au Maroc.
    - être de nationalité jordanienne,
    - Permis de conduire jordanien en cours de validité
    Oman Toutes catégories - Etre résident au Maroc.
    - Permis de conduire omanie délivré de plus d’une année  
    Pays de l’union du maghreb arabe Toutes catégories - Etre résident au Maroc
    - Permis de conduire délivré par un pays de l’UMA en cours de validité
    Portugal Toutes catégories - Etre résident au Maroc.
    - Permis de conduire portugais en cours de validité
    Suisse Toutes catégories - Etre résident au Maroc.
    - Permis de conduire suisse en cours de validité
    Syrie Toutes catégories - Etre résident au Maroc.
    - Copie certifié conforme à l’original du Permis de conduire syrien en cours de validité
    Turquie Toutes catégories - Etre résident au Maroc.
    - Permis de conduire turque en cours de validité
    Sénégal Toutes catégories - Etre résident au Maroc.
    - Permis de conduire sénégalais en cours de validité
    Arabie saoudite Toutes catégories - Etre résident au Maroc.
    - Permis de conduire saoudien en cours de validité
    Gabon Toutes catégories - Etre résident au Maroc.
    - Permis de conduire gabonais en cours de validité
    Niger Toutes catégories - Etre résident au Maroc.
    - Permis de conduire nigérien en cours de validité
    Mali Toutes catégories - Etre résident au Maroc.
    - Permis de conduire malien en cours de validité

     

Vidéos

Echange du Permis de conduire étranger

Images

Echange du Permis de conduire étranger

Echange de mon permis de conduire étranger
Restez informés
Partager sur